dimanche 5 novembre 2017

Compostière côte Badelard : du renfort!

On nous en a parlé à différentes occasions : la compostière dans la côte Badelard, installée par des citoyens (pas par nous ni par Craque-Bitume!), a connu des bons et des moins bons jours, causant certains désagréments à son entourage... C'est maintenant chose du passé, puisque deux stagiaires Katimavik, qui travaillent avec Craque-Bitume cet automne, s'affairent à mettre en place une solution. 


Si vous habitez dans le secteur de la côte Badelard, en bas ou en haut, vous les avez peut-être reçues lors de leur porte-à-porte en octobre. Véronik et Christyne ont recueilli déjà les appuis de plusieurs résidentes et résidents, du conseil de quartier de Saint-Roch, du comité citoyen, ainsi que le nôtre et celui de la concertation Verdir Saint-Roch, entre autres. Les appuis obtenus visent à leur permettre, à elles et à Craque-Bitume, d'officialiser ce site de compostage, qui sera ainsi pris en charge et profitera d'un entretien régulier.

Vous compostiez à cet endroit? Vous voulez continuer à pourvoir le faire et que ça se passe bien? Vous aimeriez leur parler? L'initiative vous intéresse? Contactez les au 418-523-4580 ou à communication@craquebitume.org

Un besoin!

Beaucoup de gens aimeraient avoir accès à une compostière, celles du réseau officiel de la Ville de Québec, confié à Craque-Bitume, ne suffisent pas à la demande. Les compostières citoyennes sont installées avec les meilleures intentions du monde, mais le résultat n'est pas toujours heureux. Les personnes qui les utilisent ne sont pas toujours disponibles ou suffisamment informées pour en assurer un bon entretien. S'en suivent odeurs, petites mouches, mauvaise image du compostage ou même de Craque-Bitume, car certains les croyaient responsables des compostières « non officielles »... Verdir et Divertir souhaite que Craque-Bitume ait l'appui de la Ville de Québec pour officialiser ce site de compostage dans la côte Badelard. 

Selon nous, d'autres sites à proximité, notamment celui du parc de la côte Sauvageau dans Saint-Sauveur, mériteraient aussi d'être officialisés, si Craque-Bitume peut disposer des moyens de le faire.

samedi 9 septembre 2017

Le Bal de l'art : Flammes et faubourg, visite guidée et expo-jeu pour les Journées de la culture!


Dans le cadre des Journées de la culture 2017, Verdir et Divertir s'associe à PECH-Sherpa pour vous présenter un nouveau Bal de l'art tout feu tout flamme le samedi 30 septembre. Rendez-vous au pied de la côte Badelard et de l'escalier du même nom, à l'angle des rues Arago Est et Belleau dans le quartier Saint-Roch, pour explorer quelques éléments du patrimoine culturel de l'îlot des Tanneurs.

Visite guidée

Découvrez l'influence des grands incendies sur l'architecture de notre faubourg avec l'historien de l'art et de l'architecture Marc Grignon.
Départ à 13 h 30. Durée : environ 1 h 15

Expo-jeu

Revivez le Grand Incendie de 1866 raconté par quatre personnages, sous la plume de Boris Perron et Dominic Champagne, avec les images de Ghislain « Gisto » Martineau. Explorez aussi des images et souvenirs reliés au feu, aux métiers d'autrefois, aux rues de l'îlot des Tanneurs. Collaboration : La LanterneMonsaintroch
Visite libre entre 13 h et 16 h 30. Au pied de la côte Badelard et à proximité

En cas de pluie ou d'orage, le Bal de l'art : Flammes et faubourg est remis au lendemain.

On brûle de vous voir! Profitez-en pour visiter nos voisines et voisins sur le Parcours Saint-Roch des Journées de la culture... et goûter la Disco-Soupe de Verdir Saint-Roch qui fête les récoltes avec les AmiEs de la Terre.



lundi 4 septembre 2017

L'exposition Vie de quartier en visite à Saint-Roch et Saint-Sauveur



Le Musée de la mémoire vivante de Saint-Jean-Port-Joli, après s'être vu remettre des photographies d'archives des quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur, a réalisé l'exposition Vie de quartier dévoilée l'an dernier. On peut la voir en entier à Saint-Jean-Port-Joli, mais des extraits voyagent également. Déjà l'été dernier, on a pu en voir à la Sympathique place ouverte à tous (SPOT) installée dans Saint-Sauveur.

Cet été, c'était au tour de Saint-Roch. Jusqu'en décembre 2018, un poste de consultation au quatrième étage de la bibliothèque Gabrielle-Roy donne encore accès à l'ensemble des contenus de l'exposition, rendue possible grâce à la collaboration des Archives de la Ville de Québec. À compter du 9 septembre, dans le cadre du 150e anniversaire de la paroisse Saint-Sauveur, une partie de l'exposition sera présentée dans une salle adjacente à l'église. Malgré la fermeture temporaire de celle-ci, à cause du clocher en instabilité, l'exposition y est maintenue. Il faudra seulement entrer par le 215 des Oblats, porte du presbytère, pour y accéder.